melior AG
Wer «combifloc®» sagt, sagt melior!

8096 POWERstart

Cette boisson tonifiante est distribuée immédiatement après la mise-bas pour un démarrage en lactation rapide et sûr.

  • Activer la flore du rumen
  • Stimuler l‘appétit directement après vêlage
  • Remplir rapidement le rumen et combler la perte des eaux et du veau
  • Apporter des vitamines, oligo-éléments et levures
  • Se boit très facilement
  • Permet une remise en forme rapide et favorise la prophylaxie de l'acétonémie

Contenu

Cendre brutes 220 g
Sodium 50 g
Phospore 20 g    
Calcium 15 g
Vitamin E 4'000 UI
Vitamin C 10'000 mg
Cobalt 20 mg
Sélénium 10 mg
Levures Levucell SC 10 ME              90,0 x 109   UFC 

Composition

Glucose, chlorure de sodium, phosphate monocalcique, bicarbonate de sodium

Dosage / Utilisation conseillée

Mélanger vigoureusement POWERstart dans de l‘eau à la température d‘environ 35° C. Distribuer comme boisson immédiatement après le vêlage, impérativement dans les 2 heures qui suivent le vêlage.

Utilisation

  • Vaches laitières: 800 g de poudre dans 20 litres d'eau tiède à chaude
  • Chèvres laitières: 120 g de poudre dans 8 litres d'eau tiède à chaude
  • Brebis laitières: 120 g de poudre dans 8 litres d'eau tiède à chaude

Important

Distribuer de l'eau tiède à volonté après la buvée. Refermer soigneusement le seau après utilisation et stocker au sec.

Structure

poudre soluble

Unité

seau de 8 kg

Conseillers

Sélectionnez une région:

Infos supplémentaires

  • Poser les bonnes bases grâce à melior

    Pour réussir, les détenteurs de vaches laitières cherchent à obtenir la meilleure performance à partir du fourrage de base et à distribuer des aliments complémentaires adaptés aux performances. "Efficacité alimentaire", voilà le maître mot.
    plus...

  • Des actifs de plantes pour soutenir les différentes fonctions du foie

    Quand les vaches puisent dans leurs réserves, des toxines s’accumulent parfois dans le foie et entravent ses activités métaboliques. Les plantes peuvent apporter des réponses....
    plus...

  • Semis du maïs : "tout est dans le timing"

    La date du semis 2018 a été un facteur décisif pour le rendement. En 2017, le gel et la chute de température ont provoqué des dégâts considérables aux semis précoces. Certains semis ont mis longtemps à s’en remettre. Au printemps 2018, les semis précoces ont pu se développer sans coup d’arrêt et avaient la possibilité de se préparer pour la sécheresse estivale. Par contre, les semis tardifs n’ont pas pu développer suffisamment de racines. Dans certaines régions, le déficit en eau était déjà perceptible durant la phase d’élongation. Ceci avait des conséquences sur la perte de masse et sur la proportion d’épis réduite.
    plus...

  • La fièvre de lait, trouble métabolique en évolution

8084 Enerlène

Aliment complémentaire
liquide pour vaches laitières,
brebis et chèvres -

reduction du risque de cétose très appétible!