melior AG
combifloc®

2630 PhysiO® GOLD ALL BIOTINE (granulé)

L’aliment minéral bovins granulé, adapté aux rations équilibrées, apport élevé en P-Rumen. Egalement adapté aux vaches allaitantes et leurs veaux. Contient du Se3 et 50% d’oligos-éléments de Cu et Zn organiques.

  • 90 g phosphore soluble (P. Rumen) disponible pour les micro-organismes du rumen:
    + 2 - 3 % de la quantité de MS ingérée (env. 0.5 kg MS)
    + 2 - 4 % de la quantité d‘énergie valorisée (3 - 6 MJ NEL)
    + 1 - 5 % de la production de protéine microbienne (80 - 160 g PAI)
  • Oligo-éléments organiques (glycinates) de zinc, cuivre et sélénium, des atouts indéniables pour:
    - une meilleure préparation à l’oestrus, qualité de l’embryon
    - une meilleure qualité des onglons
    - une amélioration de la production laitière
  • Vitamine E et sélénium organique pour un excellent métabolisme et une résistance accrue
  • Contient de la biotine, pour son effet bénéfique sur la qualité des onglons et la production laitière.

Contenu

Teneurs g / kg Oligo-éléments mg / kg
Calcium 100 Zinc (oxyde + glycinates) 4‘000
Phosphore 100 dont chélates 2‘000
Magnésium 100 Cuivre (sulfate + glycinates) 1’100
Sodium 20 dont chélates 550
Soufre 10 Manganèse (oxyde) 4‘500
    Iode 150
Additifs   Cobalt (Carbonate) 40
Vitamine A
(rumino-protégée)
650’000 U.I. Sélénium (sélénite de sodium) 17
Vitamine D 145’000 U.I. Sélénium ruminoprotégé 17
Vitamine E 2’800 mg Sélénium organique
- (chélates S.cerevisiae CNCM I-3060)
7
Biotine 100 mg    
Phosphore Rumen 90    

Dosage / Utilisation conseillée

  • Equilibrer des rations pauvres en phosphore et en phosphore soluble, en calcium et en magnésium
  • Synthétiser les protéines microbiennes
  • Apporter les oligo-éléments et les vitamines nécessaires au début de la lactation, à l’entretien de l’animal et à la gestation
     
  • 100 à 150 g par jour, par animal

Structure

Granulé

Unité

Sac de 25 kg

Conseillers

Sélectionnez une région:

Élevage allaitant
  • «Mettre en place de beaux veaux et sortir de beaux taureaux !»

    Sur la durée du stockage, la digestibilité de l’ensilage de maïs se modifie. Parfois, les changements sont tels que l’ensilage ne remplit plus les attentes en matière de performance laitière ou d’engraissement.
    plus...

  • Semis du maïs : "tout est dans le timing"

    La date du semis 2018 a été un facteur décisif pour le rendement. En 2017, le gel et la chute de température ont provoqué des dégâts considérables aux semis précoces. Certains semis ont mis longtemps à s’en remettre. Au printemps 2018, les semis précoces ont pu se développer sans coup d’arrêt et avaient la possibilité de se préparer pour la sécheresse estivale. Par contre, les semis tardifs n’ont pas pu développer suffisamment de racines. Dans certaines régions, le déficit en eau était déjà perceptible durant la phase d’élongation. Ceci avait des conséquences sur la perte de masse et sur la proportion d’épis réduite.
    plus...

  • Bien démarrer l’élevage des veaux est gage de succès

    La phase d’élevage du veau est décisive si l’on veut avoir une future vache productive. Les diarrhées et les maladies respiratoires diminuent l’accroissement journalier des veaux.
    plus...

  • Les atouts du libre-service

    La minéralisation en libre-service présente des avantages. Elle permet notamment à chaque animal de se complémenter selonses besoins particuliers.
    plus...