melior AG

Collaboration en troisième génération; et ça fonctionne

La tolérance et la confiance sont les valeurs essentielles de la coopération entre les exploitations Brunnenwis et Sunnehof; et ce depuis des décennies.

Que ce soit à la ferme Brunnenwis, à Ohringen/Seuzach, ou à la ferme Sunnehof, à Dätwil/Adlikon: Marcel et Simon Steinmann gèrent parfaitement leurs domaines – en troisième génération – sous la forme d’une communauté d’exploitation dans laquelle les animaux ainsi que les bâtiments ruraux sont utilisés en commun. Ce sont les grands-pères (frères) qui se sont lancés dans cette forme de gestion (à l’époque on partageait les machines, le local silo et la fosse à lisier), à Ohringen.

En 1994, Hans et Karl Steinmann (pères et propriétaires en 2e génération et aujourd’hui employés de l’exploitation) ont opté pour une relocalisation et construit une nouvelle étable commune pour 220 animaux, élevage compris. On a également fait installer un chauffage aux copeaux de bois avec une petite chaudière, lequel a ensuite été modernisé pour devenir une installation de 250kW avec ligne longue distance pour chauffer 28 logements. En 2010, l’exploitation Sunnehof/Dätwil de Claudia, l’épouse de Marcel est entrée dans la communauté. Jusqu’à l’installation des Lospa, les animaux étaient produits pour le programme SQB. Ensuite, on a restructuré l’exploitation et produit des remontes d’engraissement qui sont engraissées sur l’exploitation Brunnenwis pour le label IPS, dans un système de surfaces triples. Actuellement, chaque exploitation gère environ 40 ha surface agricole (cultures, voir encadré ci-dessous). Les investissements sont réalisés en commun et le travail est fondé sur le principe de la confiance. Marcel et Simon sont persuadés que cette gestion simple, empreinte de tolérance et de confiance mutuelle sont les pierres angulaires d’une coopération réussie à long terme, dans ce type d’exploitation. 

Toujours beaucoup d’intérêt pour la culture du maïs

Il y a 15 ans, on a introduit sur l’exploitation le système de récolte power maïs encore inconnu à l’époque. Remis à neuf par les exploitants eux-mêmes, le bec à maïs du beau-père de Marcel a toujours effectué son travail de manière fiable jusqu’à maintenant. Les exploitants ont toujours éprouvé beaucoup d’intérêt pour la culture du maïs. A part les essais réguliers sur le maïs, divers autres essais ont déjà été menés à la ferme. Que ce soit des densités de semis combinées avec différents espacements de rangs ou des travaux approfondis concernant des essais de maïs en Suisse. C’est ainsi qu’on a pu se faire une bonne idée de l’énorme développement de cette plante de maïs C4 au fil des ans. 

Nous remercions les familles des exploitants pour leur agréable collaboration et leur fidélité et nous espérons pouvoir continuer à travailler efficacement ensemble. 

Conseillers

Sélectionnez une région:

Infos supplémentaires

Charolais