melior AG
Legende Iglus Legende

Un pas en avant grâce à 40FIT

Afin de développer pleinement le potentiel des veaux, les éleveurs doivent créer d’excellentes conditions de détention en plus de leur fournir un affouragement suffisamment intensif.

Pour réussir l’élevage des veaux, il faut commencer par trois choses simples : l’eau, la lumière et l’air. L’eau et la lumière sont d’ailleurs si importantes qu’elles sont inscrites dans la loi sur la protection des animaux. Quant à l’importance de l’air, c’est-à-dire de l’oxygène, elle va de soi pour tout un chacun.

Apport d’air frais régulier

Mais qu’est-ce qu’un bon air ? L’aire de repos et la zone d’activité de l’étable à veaux doivent être continuellement et régulièrement approvisionnées en air frais, avec une circulation d’air de 0,15-0,25 m/s. Les zones de l’étable présentant le moins bon climat sont souvent les endroits où se tiennent les veaux malades. Ils sont souvent couchés là, car aucun animal de rang supérieur ou en bonne santé ne veut s’y installer. Il faut donc se tenir à la règle suivante : lorsque l’ammoniac est perceptible dans l’étable à veaux, il est certain que son niveau
est trop élevé. Par rapport à leur poids corporel, les veaux ont de très petits poumons qui ne sont complètement développés qu’après une année environ. Il est recommandé de faire une analyse de la situation dans l’étable des veaux en procédant à un test de fumée, et en utilisant un appareil de mesure de la circulation d’air et de l’ammoniac.

melior – premier partenaire 40FIT en Suisse
La programmation métabolique du veau implique que le type et l’intensité de l’alimentation n’ont pas seulement une influence positive sur la santé et la constitution du veau, mais encore sur la performance future de la vache laitière. Dans ce domaine, melior propose donc, comme premier partenaire certifié 40FIT de Suisse, le concept de buvée conçu sur mesure par Förster-Technik. 40FIT permet de développer tout le potentiel génétique du veau et, avec un affouragement intensif durant les six premières semaines, d’atteindre une longueur d’avance pour toute la vie. L’entreprise Förster-Technik est active dans le monde entier et propose des solutions innovantes dans le domaine des automates de buvée.

Recouvrir les parois froides

Durant ses premières semaines de vie, le petit veau cherche toujours instinctivement le contact avec un congénère ou un objet lorsqu’il se couche. Pour cette raison, les murs en béton nus et froids devraient impérativement être recouverts avec un matériau présentant un bon pouvoir isolant. Sur les domaines skiables, le rembourrage des télésièges n’est pas seulement là pour des raisons de confort. En Suisse, les exigences en matière de bienêtre animal sont très élevées. Chaque éleveur s’engage de manière exemplaire, bien au-delà de ces prescriptions, pour que ses animaux ne manquent de rien. Aujourd’hui, il va presque de soi de monter une brosse rotative dans les étables en stabulation libre pour les vaches et les génisses. Mais les veaux aussi ont parfois des démangeaisons. Un dispositif de grattage approprié devrait donc être installé déjà chez les plus jeunes animaux pour favoriser leur bien-être.

Prenez contact avec nos collaborateurs régionaux ou notre service technique. Ils vous feront volontiers profiter de leurs compétences et de leurs expériences. Tél. 058 434 15 90.

Infos supplémentaires

  • Une alimentation favorable aux sabots

    Tout le poids du cheval repose sur la pointe de ses "pieds"...
    plus...

  • Semis du maïs : "tout est dans le timing"

    La date du semis 2018 a été un facteur décisif pour le rendement. En 2017, le gel et la chute de température ont provoqué des dégâts considérables aux semis précoces. Certains semis ont mis longtemps à s’en remettre. Au printemps 2018, les semis précoces ont pu se développer sans coup d’arrêt et avaient la possibilité de se préparer pour la sécheresse estivale. Par contre, les semis tardifs n’ont pas pu développer suffisamment de racines. Dans certaines régions, le déficit en eau était déjà perceptible durant la phase d’élongation. Ceci avait des conséquences sur la perte de masse et sur la proportion d’épis réduite.
    plus...

  • «Mettre en place de beaux veaux et sortir de beaux taureaux !»

    Sur la durée du stockage, la digestibilité de l’ensilage de maïs se modifie. Parfois, les changements sont tels que l’ensilage ne remplit plus les attentes en matière de performance laitière ou d’engraissement.
    plus...

  • Une productivité et une longévité assurées grâce à des veaux sains

    Article technique de Corinne Paillex, PM PhysiO® + Moruline®
    plus...