melior AG
Legende CH Tax Schlachtkörper Kälber

Poudre de lait et plan de ration doivent concorder !

Dans l’engraissement des veaux, la réussite dépend de plusieurs facteurs. L’état de santé, les gains journaliers, le prix et la qualité des veaux le jour de l’achat et le jour de la revente influent sur le résultat final. Le choix de la poudre de lait et celui de la stratégie d’affouragement, sont décisifs.

Les engraisseurs de veaux n’ont aujourd’hui guère de raisons de se réjouir. Depuis le début de l’année, le nombre de veaux maigres sur le marché a massivement reculé. Les beaux veaux maigres sont chers ou rejoignent l’engraissement du gros bétail. L’incertitude qui règne sur le marché du lait pousse de plus en plus les exploitants à chercher d’autres solutions. Les producteurs désireux d’engraisser sont confrontés à la hausse des frais d’acquisition.

L’augmentation de la productivité paie

L’engraissement des veaux avec du lait entier et de la poudre de lait peut pourtant être payant. Mais pour obtenir des carcasses d’une qualité élevée, il faut que le mode de détention et l’alimentation soient appropriés. La chasse à la poudre de lait la moins chère débouche sur de multiples erreurs, car les poudres de lait aux prix optimisés contenant des composants douteux influent négativement sur la performance d’engraissement et la qualité des carcasses. Le dépouillement des résultats d’engraissement sur de longues années montre qu’avec une augmentation de seulement 10 grammes du gain journalier grâce à une poudre de lait de qualité, on compense une différence de prix de 10 à 15 francs par 100 kilos de poudre de lait. Des exemples prouvent que les gains journaliers peuvent être sans problème supérieurs de 100 grammes, ce qui réduit la durée d’engraissement, et cela avec une meilleure qualité de carcasses.

Les poudres de lait melior sont bien tolérées et très digestes grâce au procédé de fabrication « microinstant » et  conviennent parfaitement à l’engraissement avec l’automate ou le seau.

Service des automates 7 jours sur 7

Hormis la qualité de la poudre de lait, des automates à buvée modernes et bien entretenus sont importants pour la réussite de l’engraissement des veaux. L’équipe qualifiée de spécialistes du conseil et du service accompagne les engraisseurs avec professionnalisme. Sa proximité avec le client, ses dizaines d’années d’expérience et l’excellence de ses produits font de melior un des premiers fournisseurs de poudre de lait.

Un exemple frappant :
Un agriculteur vaudois engraisse des veaux depuis des années. Depuis quelque temps, pourtant, la qualité des carcasses n’est plus au rendez-vous : trop de veaux taxés A et –T et trop de veaux non couverts (classe de tissus gras 2). Après avoir décidé de se fournir chez melior et de distribuer une poudre de lait de haute qualité, il voit sa situation changer radicalement. Les 93 premiers veaux d’étal vendus affichent des gains journaliers de 1326 grammes contre 1233 grammes auparavant.
La durée d’engraissement recule à 94 jours (105 jours auparavant) et, s’agissant de la taxation, 82% des veaux atteignent la classe 3 souhaitée contre 72% auparavant (voir graphique).

Adressez-nous directement vos questions concernant l’engraissement des veaux au 058 434 15 90.