melior AG
Legende

Réussir l’engraissement des veaux avec melior

Un engraisseur de veaux débourse entre sept et huit francspour le fourrage d’une journée.Il lui est donc crucial de livrer à l’abattoir un veau d’étal conforme aux attentes du marché dans les plus brefs délais.

La première phase de l’engraissement est déterminante pour la suite. Si l’on considère l’actuel cheptel de vaches laitières et que l’on tient compte des animaux engraissés et vendus dans ce but, on parvient à un total d’environ 5000 veaux commercialisés par semaine.

D’une mise à l’étable réussie à la phase de démarrage

Certains animaux auraient déjà de quoi écrire un livre à leur arrivée sur l’exploitation d’engraissement. Comme chaque veau a suivi son propre parcours, la gestion de l’engraissement des veaux est une tâche particulièrement complexe. Une étroite collaboration, reposant sur la confiance, avec le vétérinaire et le conseiller melior est la clé
de la réussite dans l’agriculture moderne.

On trouve sur le marché suisse un très vaste assortiment de poudres de lait de diverses qualités répondant à différents besoins. Dans le domaine de l’engraissement, la poudre de lait sert à la complémentation dans 95 % des cas. Son prix n’est donc pas un critère prioritaire. Il s’agit plutôt de compléter la ration de façon optimale et selon les besoins. À quoi sert-il d’économiser dix francs sur la poudre de lait, si en contrepartie, le veau reste quinze jours de plus à l’étable?

En établissant de bonnes bases dès le départ, on a davantage de chances que le veau sorte rapidement de la délicate phase de démarrage. L’utilisation de concentrés de substances actives, qui peuvent sans problème être distribués à titre prophylactique, se justifie donc durant cette période. Elle peut même s’avérer payante si les concentrés sont correctement dosés et donnés aux animaux au bon moment. Il faut être particulièrement attentif aux poumons et à la diarrhée. Grâce à sa large gamme de spécialités, melior répond aux besoins individuels de l’exploitant – et des veaux, évidemment.

Des veaux à l’engrais sains et performants n’apportent pas qu’une satisfaction financière. Après une longue journée de travail, il est plus facile de faire la coupure si l’on sait que les animaux se portent bien.

Adressez-vous à votre conseiller melior ou contactez André-David Wyss, conseiller de l’engraissement des veaux, au 079 833 41 06.