melior AG
Gewichtsmassband richtig einsetzen - Julia Bertsche, melior Schweinezuchtspezialistin (Foto: Ueli Aeschbacher) Wer «combifloc®» sagt, sagt melior! Professionelle Milchschafhaltung Jean-Robert und Michel Henchoz Physio® Blocs

Maintenir une consommation élevée

L’ingestion de la vache laitière est, dans chaque cycle de production, déterminante pour sa performance, sa santé et sa fertilité.

Durant la phase de tarissement, la vache peut récupérer, mais la consommation ne doit pas trop baisser, afin que la panse de la vache puisse reprendre rapidement et sans problème son activité après le vêlage.

La phase de transition débute quelques jours avant la mise bas. La consommation chute alors fortement. Il faut donc veiller à éviter les déficits énergétiques et habituer la vache à la ration post-vêlage. Des études ont démontré que le 80% des frais vétérinaires chez les vaches trouvent leur cause dans la phase de transit peripartum.

Levure fermentée pour optimiser les aliments
Des études scientifiques ont prouvé ce que des producteurs qui ont du succès
savent déjà : Diamond XP® est une levure fermentée qui soutient la flore cellulolytique et favorise donc la digestion des composants pariétaux (ADF/NDF) de la ration. Par conséquent, l’ingestion de fourrages augmente chez le ruminant, fournissant ainsi plus d’énergie au métabolisme, donc finalement plus de lait !

Pour démarrer la lactation de manière optimale, distribuer à la vache une boisson tonifiante juste après le vêlage (8090 VEL’TONUS Drench). Durant la phase de démarrage, soit les premiers 60 à 100 jours de lactation, l’apport en énergie est décisif. Un apport énergétique favorisant la stabilité ruménale prévient les troubles métaboliques. Les vaches en forme et en bonne santé sont plus fertiles. Grâce à une complémentation ciblée avec l’aliment de qualité melior combifloc®, les vaches atteindront toujours leurs meilleures performances tout en restant fertiles.

Faire porter les vaches

Les vaches qui se retardent ont un nombre de jours de lactation plus élevé, avec moins de lait dans leur stade de production. Si un troupeau passe d’un nombre de jours en lactation de 170 à 200 jours, cela peut signifier jusqu’à 3 l de lait perdu par vache et par jour.

Après un bon démarrage vient la phase de production, durant laquelle la production laitière de la vache doit être aussi efficiente que possible. La complémentation protéique revêt alors une importance cruciale pour maintenir une persistance élevée.

Achetez futé !
melior permet aux clients de réduire considérablement leurs dépenses lors de l’achat d’aliments pour vaches laitières. Notamment, en combinant l'achat de sels minéraux avec les aliments. plus...

Informez-vous auprès de votre conseiller melior ou appelez nous, tél.
058 434 15 90.