melior AG
© Braunvieh Schweiz Production Biblis Herzogenbuchsee Pferd auf der Weide

Maîtriser le stress thermique

A cause du stress thermique, l’ingestion et la production des vaches baissent entre 10 et 15 %. La santé et la fertilité se dégradent également.

Durant les jours chauds, soit dès 24°C et 70 % d’humidité, il faut compter avec une baisse d’ingestion de 2-3 kg et une production en baisse de 3 à 5 l, par jour et par vache. A long terme, l’immunité s’en trouve amoindrie avec notamment une baisse de fertilité. Des chaleurs silencieuses ou des cellules élevées en sont des signes typiques.

Le stress thermique peut être réduit par différentes mesures telles que la mise à disposition de zones ombragées, ventilateurs, brumisateurs et filets brise-vent. D’autre part, l’alimentation peut aussi avoir un rôle à jouer. La fibre si importante pour les ruminants ainsi que la protéine provoquent lors de leur digestion une grosse production de chaleur dans le corps : les animaux stressés thermiquement en ingèrent donc moins. Si la quantité de concentrés reste la même, le risque d’avoir une acidose augmente.

Conseils pratiques en cas de stress thermique

  • Assurer l’apport en eau, si possible avec de grands bassins ouverts
  • Favoriser l’ingestion en renouvelant fréquemment le fourrage
  • Mettre les vaches à la pâture lors des heures les plus froides de la journée ou la nuit
  • Préparer quotidiennement la ration mélangée et utiliser le 8052 TMR Cool en cas de risque d’échauffement
  • Distribuer de la fibre efficace, de haute qualité
  • Privilégier un aliment riche en amidon, avec une bonne concentration énergétique, avec de la graisse stable
  • Utiliser un concentré protéique avec beaucoup de protéine Bypass
  • Si risque d’acidose : utiliser un aliment ou un minéral avec des substances tampons
  • Prévenir de manière ciblée l’acétonémie au démarrage
  • Soutenir le système immunitaire avec les antioxydants que sont la Vit. E et le ß-carotène, et avec des oligo-éléments organiques (Minéraux PhysiO® GOLD)
  • Monter l’apport de sel bétail de 20 à 25 %
  • 2690 PhysiO® Bloc FREEZE avec un effet régulateur sur le stress thermique
  • Améliorer la digestion de la fibre et de la protéine, avec nos produits contenant du Diamond® XP et des capteurs d’ammoniac Diamond® S

Les conseillers melior se tiennent à votre disposition pour tout renseignenent complémentaire ou un conseil personnalise.